ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ÉLECTIVE DU BUREAU DES DSI

292

Avant de rejoindre Willis Towers Watson (Wtw), M. Sigui a occupé plusieurs postes de responsabilité dans sa carrière. Notamment en qualité de chef de projet, chef de production, directeur R&D dans un cabinet conseil.

Au sein du Club Dsi, il est membre du Bureau exécutif depuis 2011. A ce titre, il a occupé le poste de Trésorier général puis celui de Vice-président.

De fait, Jean-Claude Sigui mesure bien les impératifs de maturité numérique des entreprises et des administrations ivoiriennes. La Côte d’Ivoire étant engagée dans un vaste mouvement de transformation digitale, les Dsi, premiers responsables opérationnels des systèmes d’information, y ont un rôle crucial à jouer.

S’approprier le Cloud. Profiter des avantages induits par l’intelligence artificielle et des Big data. Sécuriser le périmètre des organisations dans une dynamique de cyber-résilience. Plus qu’un professionnel de l’IT, il faut signaler que le Dsi est un acteur d’innovation. Il travaille à la mise en œuvre de la stratégie numérique tout y ajoutant de la valeur. Mutualiser son expérience et échanger son savoir-faire avec ses pairs doivent ainsi lui permettre de découvrir de nouvelles pratiques, s’adapter et, au besoin, se réinventer. C’est dans cette perspective de partage que s’inscrivent le Club Dsi Côte d’Ivoire et son nouveau Président.

Il faut souligner que le président sortant a œuvré à la consolidation des acquis en termes de relation avec les institutions et organes de gestion de l’Etat, au point d’être sollicité pour l’élaboration de différents plans stratégiques de l’économie numérique.

Pour sa part le nouveau président a indiqué qu’il compte poursuivre ces chantiers. Et ce, en renforçant l’ancrage du réseau des Dsi à l’intérieur du pays ainsi que les partenariats avec les grandes écoles par la mise en place des commissions de recherche.